Le télégramme

Gaëlle Soler, titulaire du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et des sports (BPJEPS) et du brevet fédéral d’équitation éthologique de niveau 1 (BFEE1), propose au public la pratique de l’équitation de loisirs et de l’équitation éthologique. Elle a géré un centre équestre pendant treize ans dans le Finistère, avant son installation sur la commune. C’est donc au centre équestre Écurie de l’Étrat qu’elle transmet, désormais, sa passion.

Ouest France

La passion pour les chevaux est née chez Gaëlle Soler à l’âge de 13 ans. Une passion qui lui est tombée dessus, ou tout comme. « Je ne sais pas comment j’ai fait, je me suis retrouvée les deux pieds coincés sous les deux antérieurs d’un cheval », sourit-elle.

Dinan Maville par Ouest France

Parmi les nouvelles associations rencontrées, Les cavaliers de l’Etrat, née de la fusion entre le centre équestre de l’Etrat, à Corseul, et ses cavaliers. « Le but est d’apporter du bien-être aux chevaux, aux cavaliers et de respecter l’environnement », souligne la nouvelle présidente, Gaëlle Soler, qui pratique, entre autres, l’équitation éthologique. Il s’agit d’une approche du cheval basée sur l’étude et la compréhension de son comportement et de sa psychologie.

Le télégramme

L’Association des cavaliers de l’Etrat (ACE) organise pour la première fois, un vide-sellerie, jumelé à un vide-greniers, au centre équestre de l’Etrat sur la propriété de Gaëlle Soler. Cette manifestation aura lieu le 12 mai, de 8 h à 18 h. Une dizaine de bénévoles sera mobilisée pour accueillir les exposants qui pourront installer leurs stands sur 800 m² de terrain. À l’aide des recettes, l’association souhaite accueillir les deux frères Pignon, spécialistes de cascade et de voltige.

Dinan Maville par Ouest France

Nous nous servirons des infrastructures de l’écurie de l’Etrat, avec, dans le manège, 20 à 25 exposants attendus. Des exposants tels que naturopathes, ostéopathes, comportementalistes, des spécialistes de l’aliment des animaux aussi. Il faut savoir, par exemple, que les chevaux ne doivent pas manger de céréales, car ils n’assimilent pas l’amidon, un excès peut entraîner des ulcérations. Il y aura également des communicants animaliers. J’aimerais aussi avoir un kinésiologue animalier, un dentiste équin… Dans la carrière, un groupe de musique serait présent et j’envisage des animations à destination des enfants, comme une structure gonflable. Cela reste à définir.